GENEVA QUARTERLY EVENT: Intelligence Economique dans le secteur bancaire (due diligence, compliance, regtech) : défis et perspectives – 24.01.2019 au GCSP

Intelligence Economique dans le secteur bancaire - Swissintell

Les intermédiaires financiers, dans le cadre de la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme, sont tenus par la loi d’appliquer des obligations de diligence à l’égard de leurs clients (identification, clarification), ce qu’on appelle aussi la « due diligence ». En Suisse, de nombreux intermédiaires utilisent World-check, Factiva ou Lexis-Nexis. Que dire de la fiabilité de ces sources ? Quels sont les défis pour le secteur bancaire ? Quels solutions et enjeux pour l’écosystème des professionnels de l’information ?

Inscriptions sur Weezevent

Vous avez également la possibilité de renouveler votre adhésion à Swissintell pour l’année 2019 de profiter des tous les événements gratuitement !

Renouveler ou s’inscrire comme membre 2019 (paiement en ligne)

Programme :

18.00: Bienvenue et inscription

18.30-18.40: Message de bienvenue du GCSP et du president de Swissintell

18.40-19.30 : Interventions
• M. Gagik Sargsyan, Fondateur et CEO Polixis Sàrl
• M. Pierre Besson, Group Senior Advisor Risk and Compliance, Union Bancaire Privée, UBP SA

19.30-19.45: Questions / Réponses

19.45-20.45: Drinks and Networking.

 

Competitive intelligence in the banking sector (due diligence, compliance, regtech): challenges and perspectives

Register here

You also have the opportunity to renew your Swissintell membership for 2019!

Renew or apply for 2019 membership (online payment)

Financial intermediaries, in the context of the fight against money laundering (AML) and terrorist financing, are required by law to apply due diligence obligations towards their customers (identification, clarification), also known as “due diligence“. In Switzerland, many intermediaries use World-check, Factiva or Lexis-Nexis. What about the reliability of these sources? What are the challenges for the banking sector? What solutions and challenges for the information professionals’ ecosystem ?

Program :

18.00: Welcome and registration

18.30-18.40: Welcome message from the GCSP and the President of Swissintell

18.40-19.30 : Interventions
– Mr. Gagik Sargsyan, Founder and CEO Polixis Sàrl
– Mr. Pierre Besson, Group Senior Advisor Risk and Compliance, Union Bancaire Privée, UBP SA

19.30-19.45: Questions / Answers

19.45-20.45: Drinks and Networking

La FINMA alerte à propos des cyberrisques pour le système financier

L’Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (FINMA) a été “fortement sollicitée quant à la surveillance des comportements commerciaux”. Son directeur Mark Branson appelle à prendre au sérieux les cyberrisques, à l’heure des changements numériques.

Le gendarme financier helvétique a été actif sur plusieurs fronts: il a pu mettre en lumière divers cas graves de manipulation du marché et d’opérations d’initiés, se voyant également confronté à plusieurs cas d’«enforcement» (procédure d’application de la loi) dans le domaine de la lutte contre le blanchiment d’argent.

Le Britannique a estimé que «les cyberattaques sont devenues le principal risque opérationnel pour le système financier». Il a plaidé en faveur d’une intensification des échanges interdisciplinaires concernant les cyberrisques, tant au sein du secteur public qu’avec d’autres acteurs de la branche.

Source : Le Temps

La Suisse est-elle une plate-forme de blanchiment pour les hackers?

On  espérait que les histoires de blanchiment d’argent étaient du passé avec la Suisse. Malheureusement, les hackers de WannaCry semblent avoir trouvé une passerelle suisse pour laver leur magot.

Forbes rapporte que les pirates de WannaCry ransomware ont changé leur bitcoin en utilisant la plate-forme d’échange ShapeShift localisée en Suisse, dans le canton de Zoug.

Source : Le Décodeur