Vers un réseau national de données sécurisées

La Suisse devrait se doter d’un réseau national de données sécurisées. Confédération et cantons devraient ainsi mieux pouvoir communiquer en cas de crise.

Actuellement, les autorités responsables de la protection de la population sont souvent obligées d’utiliser les réseaux publics, dont la sécurité et la disponibilité ne sont pas garanties. Plusieurs exercices ont montré que, si une panne de courant devait advenir, les systèmes de télécommunication seraient relativement inefficaces.

Le nouveau système doit combler les lacunes. Il doit garantir la télécommunication et l’échange de données à large bande lors d’une catastrophe ou d’une crise.

En cas de panne de courant, une alimentation de secours pour toute l’infrastructure du réseau permettra désormais d’alimenter le système durant au moins quatorze jours. L’isolation par rapport à tous les autres réseaux, comme Internet, renforcera la protection contre les cyberattaques.

Source : Le Matin

Krisenmanagement beginnt im Aufsichtsrat

http://www.konsulenten.ch/de-ch/downloads

Victor Schmid: Aufsichtsräte nehmen ihre Kontrollpflicht bezüglich des Krisenmanagement ihrer Unternehmen ungenügend war, mit verheerenden Folgen für die Reputation ihrer Unternehmen im Krisenfall.