Peter Regli: «Le monde politique a négligé la sécurité» 

Le 25 septembre, les Suisses votent sur la nouvelle loi sur le renseignement, combattue par un référendum de la gauche. L’ancien chef du Service de renseignement suisse, Peter Regli, la juge nécessaire dans le contexte actuel de menace terroriste et de cyberguerre. Il qualifie l’appel à la dénonciation lancé par le président Erdogan de «renseignement non autorisé»

Source: L’ancien chef du renseignement suisse: «Le monde politique a négligé la sécurité» – Le Temps

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.